Clôture de l’atelier de formation sur le Plan Comptable des Assurances.

Néanmoins, il n’a pas manqué à préciser que les comptables des compagnies d’assurances rentrent avec la soif de perfectionner les enseignements acquis lors de la formation, et il a, à cet effet demandé à l’ARCA d’organiser d’autres formations du genre pour que les sociétés d’assurances puissent avoir des ressources humaines outillées pour développer le secteur.

Le Formateur, Expert Consultant en Assurances, Monsieur Fransady KONDE ade sa part apprécié la discipline et l’attention qui ont caractérisé les apprenants pendant toute la durée de formation. « Ce n’était pas chose facile du moment qu’on devait travailler pour terminer pendant 5 jours un programme qui est normalement dispensé sur 15 jours », a-t-il précisé avant de conseiller aux apprenants de bien s’approprier de cet outil qu’est le plan comptable des assurances du Burundi en intériorisant les notions apprises pendant les 5 jours de formation.

Au nom du Président de l’ASSUR, l’Administrateur Directeur Général de la société d’assurance UCAR, Monsieur Emery NDIKUMAGENGE, a remercié toute personne qui a contribué pour la réussite de l’atelier. L’ASSUR espère donc que les participants ont bien maîtrisé leur outil de travail de tous les jours et vont l’utiliser à bon escient pour l’intérêt de l’industrie d’assurances du Burundi.

Parlant des principales innovations du plan comptable spécifique aux assurances (la comptabilisation  des opérations techniques des assurances, celle de coassurance et de réassurance, des provisions techniques et la présentation des Etats financiers), il s’est réjoui que dès janvier 2015 les différentes compagnies auront déjà les mêmes règles et principes qui vont faciliter les services de comptabilité qui produiront de la même manière avec un même format les Etats financiers de leurs entreprises respectives. Cela aura comme conséquence la facilitation du travail de contrôle des Inspecteurs qui vont suivre au quotidien la vie des compagnies d’assurances afin d’adopter les stratégies en conséquence, a-t-il estimé.

Le Secrétaire Général de l’ARCA, Monsieur venant KAMANA qui a clôturé les activités de l’atelier, a rappelé les circonstances dans lesquelles le plan comptable des assurances a été élaboré. En effet, c’était dans le contexte de la mise en place par le gouvernement du Burundi de la stratégie nationale de développement du secteur financier. Cette dernière  ne pourrait pas être opérationnelle sans qu’il y ait un plan comptable spécifique aux assurances ; c’est dans ce cadre qu’avec l’appui de la Banque Mondiale le gouvernement du Burundi a pensé à l’élaboration du plan comptable des assurances qui faisait objet de l’atelier de formation. Monsieur Venant KAMANA s’est réjoui que le Consultant qui a participé à son élaboration soit lui-même qui est venu former les futurs utilisateurs, il a profité de l’occasion pour lui remercier de s’être disponibilisé pour dispenser la formation malgré son emploi du temps à Dakar qui était difficile à manœuvrer.  Il a ensuite souhaité que dès janvier 2015 les comptabilités de toutes les compagnies d’assurances soient présentées de façon uniforme pour faciliter la tâche à l’ARCA à remplir les unes de ses missions qui font appel à la bonne tenue de la comptabilité dans les compagnies d’assurances afin qu’elle puisse suivre correctement la santé financière de chaque compagnie d’assurance opérant au Burundi.

Pour terminer son propos, le Secrétaire Général de l’ARCA a remercié tous les intervenant et n’a pas manqué de rappeler qu’avec les contributions des compagnies d’assurances et leur collaboration, l’ARCA pourrait  organiser d’autres formations toujours dans l’esprit de voir l’industrie d’assurances du Burundi arriver rapidement au même rythme que les autres sociétés d’assurance de la région.

Les cérémonies se sont clôturées par la remise des attestations à tous les participants à l’atelier de formation.