ARCA: Ouverture d'une deuxième session de formation sur le Plan Comptable des Assurances

Le Lundi 18 avril 2016, à l’Hôtel Le Panoramique, l’Agence de Régulation et de Contrôle des Assurances « ARCA » a ouvert une deuxième session de formation sur le Plan Comptable des Assurances à l’intention des comptables des compagnies d’assurances, des cadres techniques de l’ARCA et autres utilisateurs des compagnies d’assurances.

En effet, cette deuxième session de formation sur le Plan Comptable des Assurances avec un accent particulier sur les états statistiques fait suite à un 1er atelier qui avait été organisé au mois de juillet 2014.

Dans son mot de bienvenue, le Secrétaire Général de l’ARCA, Monsieur Gervais NGIRIRWA, a remercié le Ministère des Finances, du Budget et de la privatisation pour son soutien indéfectible à l’ARCA et pour toutes les mesures qu’il a prises depuis la conception du projet de plan comptable des assurances du Burundi, l’adoption du plan jusqu’à sa mise en application le 1er janvier 2015.

 

Il a vivement remercié la Banque Mondiale à travers le projet PSD pour son appui à l’ARCA, qui a permis à cette dernière d’être opérationnelle, en se dotant de ressources matérielles et humaines ainsi que de ce référentiel qui fait objet de l’atelier de formation.

Les ADG et DG des Sociétés d'assurances invitésLe discours d’ouverture a été prononcé par l’Assistant du Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation qui a avait représenté le Ministre dignement empêché. Il a remercié la Banque Mondiale qui a toujours soutenu l’économie du pays. Il a précisé que l’objectif poursuivi dans l’organisation de cette session de formation est de former le plus grand nombre d’utilisateurs plan comptable des assurances sur ses particularités surtout liées aux états de contrôle statistiques qui y sont associées. Il s’agira d’intégrer dans la gestion des compagnies d’assurances les différentes normes IFRS contenu dans le Plan Comptable National mais aussi en vigueur dans la zone CIMA (Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances) pour ce qui est des opérations spécifiques à l’assurance, notamment l’introduction de la classe 3 destinée aux provisions techniques.

L’Assistant du Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation a indiqué que même si le début est toujours difficile, on est conscient que l’introduction d’un référentiel comptable sectoriel dans le système de gestion des entreprises d’assurances est venue combler les lacunes et harmoniser les pratiques pour faciliter le contrôle des opérations dévolues à l’Agence de Régulation et de Contrôle des Assurances, « ARCA ».
Néanmoins cette mission dévolue à l’ARCA nécessite la collaboration des assureurs, c’est pourquoi il leur a demandé d’appuyer l’ARCA en payant les frais de contrôle prescrits par la loi.

Vue partielle de participantsEnfin, l’Assistant du Ministre a exhorté le formateur de n’épargner aucun détail lors des enseignements, les participants de faire preuve d’assiduité exemplaire tout au long de la formation pour qu’au terme de la formation ils puissent opérer un basculement total vers le Plan Comptable des Assurances qui devra se traduire par l’élaboration des états financiers conformément audit Plan.

Notez que cet atelier de formation qui va durer du 18 au 29 avril 2016 est entièrement financé par la Banque Mondiale à travers le Projet PSD.